De Léo Drouyn aux jeunes d'aujourd'hui, regards croisés sur le paysage local

 

Regards culturels sur les landes girondines. 2011 - 2012

Le projet consiste à sensibiliser les élèves du collège Toulouse-Lautrec aux questions que pose le paysage. Il s’agit de les aider à exprimer un regard et un positionnement personnel par rapport à leur cadre de vie quotidien, les valeurs qu’il porte et les responsabilités qu’il implique. Ce regard se fonde sur une perception sensible individuelle, des connaissances et des savoir-faire partagés.

 

L’amont du projet
Le travail préalable mené par PASSEURS consiste à produire les documents guides de la sortie de terrain et à programmer précisément le projet (sortie et ateliers). Paralèllement, l'équipe pédagogique relie le projet aux matières du programme scolaire impliquées. Des cours théoriques inspirés de l’exposition virtuelle «Questions de paysage en Gironde» vise à familiariser les élèves avec la notion de paysage.


Pendant le projet : les quatre temps de la réalisation
1. Observer et décomposer le paysage, décrire les éléments séparément
Il comporte deux phases : la sortie sur le terrain et le retour en atelier. L’objectif est de décrire les composantes du paysage. Les élèves sont répartis en 4 groupes dont les thématiques sont illustrées par un outil adapté.


2. Analyser et comprendre les relations entre les composantes du paysage
Cette phase du travail doit mettre en lumière la manière dont chaque thématique est reliée aux autres. Ce travail est réalisé en groupe.


3. Partager et synthétiser les travaux individuels pour recomposer le paysage dans sa globalité
Cette phase est celle de la prise de conscience du « tout lié » que forme le paysage. Il se distingue également en deux sous-parties : le partage et la synthèse. Réunis autour de leurs outils et aidés des enseignants et des animateurs, les groupes présentent leurs travaux, en insistant sur les relations avec les autres thématiques. Ensuite, tous ensemble, ils produisent les documents collectifs illustrant une représentation des paysages transversale et partagée, au carrefour des thématiques abordées.


4. Appliquer et réinvestir les connaissances et les savoir-faire acquis
Les savoirs parcourus sont appliqués concrètement, de manière à évaluer leur intégration et à formaliser les réflexions des élèves. Cette phase se considère à la fois dans le travail « pendant » et « aval » du projet.


L’aval du projet
Il s'agit de la dernière étape du processus d’éveil. C’est le moment de la valorisation du projet, où les élèves confrontent leur nouveau savoir-faire à un « grand public », hors du cadre scolaire. Une exposition est montée à partir de leur travail, dans une structure d’accueil professionnelle, type « galerie ». Au cours de la séance d’ouverture, les élèves ont présenté leur travail sur les landes girondines et leur regard d’avenir sur les paysages de demain. L’exposition a été hébergée et ouverte au public pendant deux semaines, de manière à prolonger l’action de la médiation.

Maîtrise d'ouvrage : Conseil Général de la Gironde

Partenaires : Conseil Général de la Gironde, Collège Toulouse Lautrec de Langon (33)

PASSEURS

Siège social - 253, cours de l'Argonne  -  33 000 Bordeaux

Établissement 1 - 252, rue d'Ornano - 33 000 Bordeaux

Établissement 2 - 206, place Saint-Léger 73 000 Chambéry

+ 33 (0)6 99 61 90 90

+ 33 (0)6 67 40 82 57

passeurspaysagistes@gmail.com

SIREN 515 066 488